École FLORENTINE de la seconde moitié du XVIIe siècle, entourage de Massimiliano SOLDANI-BENZI (1656-1740)

Lot 416
Go to lot
Estimation :
15000 - 20000 EUR
Result with fees
Result : 76 800EUR
École FLORENTINE de la seconde moitié du XVIIe siècle, entourage de Massimiliano SOLDANI-BENZI (1656-1740)
Portrait de jeune homme dans le goût de l'Antique
Tête en bronze. Technique de fonte à la cire perdue.
Repose sur un piédouche en marbre blanc.
Haut. 33 cm (dont socle 9,5 cm)
Usures à la patine.

Littérature en rapport:
- M. Thomas, Michelangelo's Brutus and the Classicizing Portrait Bust in Sixteenth-Century Italy, in Artibus et historiae 14 n°27, 1993, p 73 et 80;
- Peggy Fogelman and Peter Fusco, Italian and Spanish Sculpture: catalogue of the P.J. Paul Getty Museum Collection, 2002, Getty Collections, notice 3, pp.16-18;
- Alexis Kugel, Les Bronzes du prince de Liechtenstein, Chefs d'oeuvre de la Renaissance et du Baroque, Paris, 2008, notices 4, 27, 28, 32,33,34;
- Jeanette Kohl, Morals, Males and mirrors. Some thoughts on busts of boys in the renaissance, in Desiderio da Settignano, ed. By J. Connors, A. Nova, B. Paolozzi Strozzi, G. Wolw, Venice, 2011, p. 89 et suiv.;
- Béatrice Paolozzi Strozzi, Saints et enfants, in Le Printemps de la Renaissance, la Sculpture à Florence 1400-1460, catalogue de l'exposition tenu au musée du Louvre du 26 septembre 2013 au 6 janvier 2014, Louvre édition/Officina Libraria, pp. 119-129;
- Eike D. Schmidt, Sandro Bellesi, Riccardo Gennaoli, Plasmato dal Fuoco, La scultura in bronzo nella Firenze degli ultimi Medici, La Gallerie degi Uffizi, Sillabe, 2019.

Ce buste en bronze représente un jeune garçon dans les prémisses de l'âge adulte. La tête légèrement tournée, il a le regard porté franchement vers le côté droit. Sa coiffure un peu désordonnée, dont les mèches irrégulières et asymétriques s'échappent librement dans la nuque, renforce l'expression mélancolique et rêveuse qui émane du visage. Les lèvres lippues, légèrement entrouvertes animent la figure qui, tout en imitant l'art antique officiel et impérial révèle un naturalisme délicat, vivant et dynamique.
L'art classique est à l'origine de l'inspiration de cette oeuvre: les thèmes de l'idéalisation
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue