Portière aux armoiries de la famille des...

Lot 301
Aller au lot
5 000 - 7 000 EUR
Résultat : 20 000 EUR

Portière aux armoiries de la famille des...

Portière aux armoiries de la famille des Médicis. Manufacture Italienne, vraisemblablement Florence. Au centre de la tapisserie, les armoiries de la famille des Médicis. Elles sont constituées de six sphères cinq sur fond rouge et une de couleur bleue avec trois fleurs de lys. Le blason est entouré d'un décor à cuirs enroulés comprenant trois visages un de face et les deux autres de profil. Tout ce décor repose sur un socle garni d'une guirlande de fleurs et de fruits. Les armoiries sont surmontées d'une couronne perlée assortie de deux fleurs de lys. Un drapé de couleur grenat formant lambrequin se situe de chaque côté du blason. La portière est entourée d'une bordure où figurent des masques humains, des cartouches et des guirlandes de fleurs et de fruits. Milieu du XVIIe siècle. Haut.: 252 cm x 173 cm Caractéristiques techniques: - Chaînes: en laine - Trames: en laine et soie - Finesse: environ 6 chaînes au cm - Anciennes restaurations visibles - Quelques trames de soie affaiblies - Doublage avec un très léger encollage sur l'envers - Petit galon d'encadrement postérieur JLM. Origine du blason: celui-ci remonte à l'empereur Charlemagne. Le roi de France Louis XI accorda les trois fleurs de lys vers 1465. Le roi de France Louis XII changea la couleur rouge du 1er tourteau en celle d'azur, pour la charger de trois fleurs de lys. La manufacture de Florence au XVIIe siècle: elle a une très grande activité bien que le recrutement de lissiers soit de plus en plus difficile. La longue période des règnes des deux grands Ducs Cosme II (1609-1621) et Ferdinand II (1621-1670) voit exécuter beaucoup de nouvelles tentures. Guasparri di Bartoloméo Papini prend la direction en 1587 jusqu'en 1621, puis Jacques Ebert van Hasselt qui trois ans après cède la place au parisien Pierre Lefebvre. Pendant près d'un demi siècle il dirige l'atelier de Florence jusque vers 1669, d'ailleurs Pierre Lefebvre fut appelé à Paris par le Cardinal de Mazarin pendant trois ans. Il laissa son fils Jean à la tête de l'atelier de Paris, Jean Lefebvre fut le chef d'un des deux ateliers de haute lisse des Gobelins. Jacques-Philippe Lefebvre reste à la manufacture de Florence jusqu'en 1677 pour se fixer ensuite à Venise. Deux ateliers rivaux produisent à Florence des tapisseries pendant cette période: Les Lefebvre et les Van Hasselt. Bibliographie: Histoire de la tapisserie d'après Jules Guiffrey 1886. Horizons-graphiques, études héraldiques.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue